Assurance Décès

Avec l‘assurance décès, on parle aussi de l’assurance prévoyance, il s’agit de placer ses aimés à l’abri de problèmes financiers. L’assurance décès est une police qui verse des prestations au bénéficiaire (conjoint, ami, concubin…) en cas de décès. Il s'agit d'une forme limitée d'assurance-vie qui est généralement moins coûteuse ou, dans certains cas, constitue un avantage supplémentaire d’une police d'assurance-vie existante.

 

L’assurance décès se traduit à la disparition de son souscripteur par le versement d’une somme d’argent, rente ou capital, à l’ayant droit désigné comme bénéficiaire du contrat. Trois personnes sont donc concernées par ce lien contractuel :

Assurance décès - demande de rappel gratuit

Besoin d'aide ?


Le souscripteur : qui verse une cotisation pour que l’ayant droit en bénéficie.

Le bénéficiaire : qui profite de la cotisation au décès du souscripteur.

L’assureur : qui assure le versement du capital ou de la rente à l’ayant droit contre le paiement de la cotisation.

 

Pour résumer, vous définissez au départ un capital que vous souhaitez voir versé à votre décès à vos bénéficiaires (enfants, petits enfants, conjoint, etc.) et vous payez une cotisation (généralement mensuelle) qui varie selon l'importance de ce montant en capital, de votre âge.

 

La couverture d'assurance décès verse une somme d'argent, afin que vos proches puissent prendre en charge les dépenses courantes, comme une hypothèque par exemple. Vous pouvez envisager une couverture décès si :

  • Vous avez une famille à votre charge
  • Vous êtes propriétaire d'une maison et d'une hypothèque
  • Vous ne voulez pas que votre famille assume vos dettes à votre décès

La couverture décès ne se limite pas au versement d’une somme d’argent. La plupart des assureurs décès offrent des prestations liées à la couverture décès comme une avance sur les obsèques. Cela vous aidera à couvrir les coûts immédiats que nécessitent des funérailles. Cliquez sur le lien ci-dessous et obtenez un devis personnalisé et immédiat.

 

Avantages de l’assurance décès

Lorsque vous souscrivez un contrat assurance décès, la compagnie d'assurance s'engage à verser à l'assuré ou aux bénéficiaires désignés, en fonction des garanties ou options souscrites, le versement :

  • D’un capital en cas de décès ou de Perte Totale et Irréversible d'Autonomie
  • D’une rente éducation
  • D’une rente de conjoint
  • D’un capital supplémentaire en cas de décès ou de Perte Totale et Irréversible d'Autonomie par accident
  • D’un capital en cas de survenance d’une maladie redoutée

Si à la suite d'une maladie ou d'un accident, vous vous trouvez en invalidité permanente et totale (IPT), c'est à dire que votre invalidité est d'au moins 66%, certains contrats d'assurance décès vous verseront par anticipation le capital décès souscrit. 

 

Les garanties invalidité et incapacité de l’assurance décès

Les contrats d’assurance décès fonctionnent également en cas d’invalidité permanente, en cas d’incapacité de travail et en cas d’invalidité absolue et définitive.

 

Plusieurs garanties peuvent être incluses dans l’assurance décès :

L’invalidité permanente totale (IPT)

Après un accident ou une maladie, l’assuré se retrouve dans un état mental ou physique le mettant dans l’impossibilité de travailler ou d'exercer une activité susceptible de lui procurer profit ou gain. Dans ce cas, l’invalidité permanente totale est déclarée. L’incapacité doit être permanente, totale, et présumée définitive. L’assuré en IPT n’a pas besoin d’une assistance d’une tierce personne pour les actes de la vie quotidienne.

 

Au sens de l’Assurance Maladie, l’invalidité permanente totale correspond à une validité de deuxième catégorie. Le taux d’invalidité de cette catégorie est au moins 66%, et le montant des versements est proportionnel à ce taux ou au taux d’invalidité de l’assuré.

 

L’Ipt ne doit pas être confondue avec l’ITT (Incapacité temporaire de travail)

L’incapacité temporaire de travail (ITT)

L'incapacité temporaire de travail met l’assuré dans l’impossibilité d’accomplir d’exercer son travail de manière continue et complète. Il se trouve donc dans l’incapacité d’assumer ses engagements financiers envers d’autres bénéficiaires comme la banque.

 

Nous distinguons deux situations dans ce cadre :

 

L’incapacité temporaire partielle : l’assuré est autorisé à reprendre son travail à temps partiel pendant sa convalescence. Dans ce cas, l'assureur ne verse les échéances d’un crédit qu’à hauteur de 50%.

 

L’incapacité temporaire de travail à la suite d’un accident, d’une maladie ou d’un arrêt de travail : lorsque l’assuré se trouve dans l’un de ces cas l’assureur peut prendre en charge le remboursement des mensualités d’un crédit immobilier pendant toute la durée d’arrêt de travail, dans la limite de la date prévu dans le contrat d’assurance santé.

 

La perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA)

La perte totale et irréversible d'autonomie signifie la présence nécessaire d’une tierce personne pour les actes de la vie courante. L'assureur réserve le droit d’apprécier par lui-même le taux d’invalidité de l’assuré. Pour cela, dans la majorité des cas, ils le font examiner par leurs propres médecins conseils.

 

Comment remplir votre devis d’assurance décès ?

Remplir le formulaire d’assurance décès vous prendra moins de 5 minutes. Rassurez vous de l’exactitude de vos déclarations pour une offre qui répond à la totalité de vos besoins.

 

Pour remplir le questionnaire décès, vous aurez besoin, de définir vos besoin afin de préciser les garanties (contre tous types d’accidents, les seuls accidents de la vie privée, contre les accidents et la maladie, etc.). Il faut aussi déterminer le montant de votre l’assurance décès, c’est à dire la somme dont vous ou vos proches auront besoin.


NOTRE SÉLECTION

Un capital au choix: De 15 000€ à 750 000€

 

Une réduction: 20% pour les non fumeurs

 

Couverture immédiate en cas d'accident: aucun délai d'attente

 

Tarif VIP: Capital >500 K€



Nos partenaires