Astuces et conseils pour réduire le coût de son assurance emprunteur

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire sur le plan juridique mais est néanmoins exigée par les organismes de financement lors d’un emprunt immobilier afin de se prémunir en cas de défaillance du remboursement du crédit. Elle peut représenter jusqu’à 30% du coût total du crédit et constitue donc une charge supplémentaire pour les ménages.

My-prevoyance.fr vous dévoile ses astuces d’experts pour faire baisser le coût de votre assurance emprunteur et poursuivre sereinement votre projet immobilier.

1.Renégocier son assurance de prêt immobilier avec sa banque

L’offre de prêt de votre établissement financier comprend automatiquement une assurance emprunteur sous forme de contrats groupes. Ces derniers mutualisent les risques de tous les emprunteurs et peuvent donc afficher des tarifs élevés ou mal adaptés à votre profil. 

Si vous acceptez de souscrire à une assurance de prêt par le biais de votre banque, rien ne vous empêche tout de même de négocier avec votre banquier pour obtenir des tarifs plus avantageux. Certaines banques acceptent parfois de proposer une baisse des cotisations d’assurance à leurs clients les plus fidèles. Votre banquier reste inflexible ? Optez pour la délégation d’assurance.

2.Bénéficier des avantages de la délégation d’assurance

Depuis 2010 et la Loi Lagarde, vous pouvez souscrire une assurance emprunteur auprès de l’assureur de votre choix en comparant les différentes offres qui existent sur le marché: Il s’agit de la délégation d’assurance.

Consulter des assureurs et des courtiers vous permet de bénéficier de prix plus compétitifs et de réaliser des économies sur le coût de votre assurance de prêt.

3.S’adresser à la concurrence

Contrairement aux contrats mutualisés des banques, les contrats individuels offrent l’avantage d’être ajustés au profil de l’emprunteur et proposent ainsi des taux moins élevés.

La seule exigence à respecter lorsqu’on souhaite bénéficier de la délégation d’assurance c’est l’équivalence de garanties. Vous pouvez opter librement pour un contrat d’assurance plus attractif à condition que les garanties soient similaires à celles proposées par votre banque.

My-prévoyance.fr vous permet de trouver l’assurance de prêt la plus compétitive tout en respectant l’équivalence de garanties.

4.Faire appel à un comparateur d’assurance de prêt en ligne

Le meilleur moyen de baisser le taux de son assurance de crédit immobilier est de comparer les offres qui existent sur le marché. Toutefois, ce processus peut être fastidieux et décourageant, c’est pour cela que les courtiers en assurance de prêt vous proposent leur expertise dans ce domaine afin de vous accompagner dans vos recherches et vous conseiller la meilleure assurance de prêt immobilier.

N’hésitez pas à utiliser notre comparateur gratuit pour comparer les différentes offres d'assurances de prêt et trouver la plus adaptée à votre profil et à votre budget.

5.Opter pour des garanties adaptées à son profil

Les garanties obligatoires dans le cadre d’une assurance emprunteur sont : décès, perte totale d’autonomie et invalidité permanente. Les autres garanties quant à elles, vont dépendre du projet immobilier et du profil de chacun.

Par ailleurs, s’il y a un co-emprunteur, vous pouvez moduler les quotités pour arriver à 100% avec la répartition de votre choix (50-50%, 60-40%...).

6.Renégocier le prix de son assurance de prêt tous les ans

Si vous estimez que le prix de votre assurance de prêt est trop élevé, n'hésitez pas à renégocier votre assurance emprunteur tous les ans. En effet, depuis quelques années, la législation est de plus en plus en faveur du consommateur et vous permet ainsi de résilier votre assurance de prêt dans deux conditions:

Au cours de la première année du crédit à travers La loi Hamon de 2014

La loi Hamon vous donne la possibilité de résilier votre contrat d’assurance en adressant une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur à tout moment et au plus tard 15 jours avant la 1ère date anniversaire du contrat. Il faut donc s’y prendre à l’avance pour trouver des propositions plus attractives. Si vous avez loupé le coche, pas de panique, il vous suffit de patienter quelque temps avant de pouvoir bénéficier de la Loi Bourquin.

Tous les ans grâce à l’amendement Bourquin de 2018

Après la première année d’adhésion, vous pourrez résilier votre contrat d’assurance emprunteur à chaque date anniversaire moyennant un préavis de 2 mois.

Profitez ainsi de chaque échéance annuelle pour rechercher des taux plus attractifs ailleurs ou renégocier un tarif plus bas avec votre assureur.

 

N’hésitez pas à consulter nos experts en assurance de prêt afin de vous accompagner dans votre démarche de renégociation. Ils vous proposent une étude personnalisée totalement gratuite et sans engagement.

 

Pour en savoir plus sur "Comment trouver son assurance emprunteur", lire la suite.

Pour une demande


emprunteur devis gratuit rappel

nos partenaires